L’Equilibrage de précision

Spécialistes depuis 30 ans, nous intervenons sur toutes pièces mécaniques de 20 grammes à 250 kilos qui en rotation, peuvent avoir des vitesses comprises entre 1000 et 80 000 tours/min. Dès lors le balourd résiduel a toute son importance.

En effet, le balourd initial de toute pièce mécanique résulte de sa conception, de ses tolérances, de la densité de matière, etc. Ce balourd génère des vibrations, une usure prématurée, un mauvais rendement, du bruit ou encore un risque de rupture, à partir du moment où cette pièce entre en rotation.

Le but de l’équilibrage est de réduire ce balourd pour qu’il devienne acceptable selon la norme en vigueur, comme la norme ISO 1940, afin d’améliorer les performances de rendement et de productivité des pièces concernées.

Nous nous adressons à tous les fabricants de pièces mécaniques, aux bureaux d’études, aux constructeurs de machines et d’outils coupants, ainsi qu’aux sociétés possédant des équilibreuses souhaitant être soulagées en cas de surproduction.

Nous travaillons aussi sur des prototypes en collaboration avec des centres de recherche et des laboratoires qui souhaitent améliorer leurs produits. Nous leur prodiguons des conseils pour augmenter leur efficacité de rendement.

Nous intervenons également sur des pièces de production et d’outillage, afin d’améliorer leurs performances : pompes à eau, lames de scie, vilebrequins, ventilateurs…

Notre expertise et notre réactivité est appréciée par nos clients et prospects.